Television-moliere

-------
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tribunal du Miroir Brisé

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 404
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Tribunal du Miroir Brisé   Mar 2 Oct - 18:53

Personnage.


- Moi
- le Grand Inquisiteur



Acte I : Les Abysses de l'Univers


Je traversai un long couloir, dont le sol et les murs étaient noirs, sans aucune lumière, comme tapissé d'abime, d'ombre et d'éternité. C'était étrange. Je suffoquais en silence. Mon coeur battant à l'intérieur de ma cage thoracique et m'affaiblissait, me faisait tressaillir, dans une effroyable sensation...funèbre...sépulcral...

Finalement, après de nombreux virages, qui étaient pour moi aussi floues et aussi mystérieux qu'un mirage,
Je fini pas apercevoir au loin, une fine et vibrante lueur, qui vacillait et flottait dans l'abîme.

Je m'en rapprochais de plus en plus, et je pouvais sentir les pulsations de mon coeur et de mon âmes s'écraser violemment sur tout mon corps, ma tête était en proie à de lourds vertiges, mon angoisse se faisait de plus en plus grande, j'étais aveuglé par cette obscurité infinie et mortelle.

Ensuite j'entrai plus profondément dans le ventre des ténèbres où vacillait la petite lumière.
Il y'avait au ciel trois lunes, comme un cycle énigmatique, cadran d'une horloge brisé où le déroulé de la fresque du temps se serait anéanti pour mourir en lui-même. C'était une sensation indéfinissable, hors de la réalité, mais éloigné des rêves, quelque chose d'encore plus impalpable, innommable. Pourtant il me semblait bien que c'était la réalité.
Une réalité auquel je ne pouvais me soustraire. Je savais, hélas, que ce n'était pas un rêve.
J'ignorais comment je m'étais rendu jusqu'ici, mais tout cela était la pur vérité,
Cette vérité à regarder en face, les yeux grands ouverts, quittent à se cramer la rétine aux rayons du Soleil Noir....

Le silence était abominable, chacun de ses soupirs m'était un peu plus fatal,
Je voulus m'asseoir dans le vide, car c'était comme s'il s'agissait d'un vide, car ce que je devinais de mur et de sol était sous l'obscurité la plus complète. Comme si je flottais dans l'univers, 
Mais un univers sans étoiles et sans lueurs : Les Abysses de l'Univers.


Le fruit du chaos....il porte en lui le fruit du chaos...

Cette phrase résonnait subitement en moi de façon étrange,
Une cadence répété, découpé par le sanglot du Silence.


La lumière avait disparu.

Ou bien était-ce moi qui avait fermé les paupières ?

Je ne le savais guère.

Je ne savais plus rien.

Je frissonnais dans tout mon être d'une ardente violence, 
Les poings serrés, les yeux légèrement humide,
Tremblotant dans tout l'espace de mon corps et de mon coeur.

Et c'est alors que je fus pris par une immense Solitude,
Que je n'avais alors jamais ressentis jusqu'ici,
Une Solitude différente de celle que j'aimais,
Non ce ne pouvait pas être elle, c'était sa soeur,
La Solitude existentielle, 
Celle de l'éclipse de ma Vie,
De ma chute renversée dans cette espace que je ne connaissais pas,
Où j'étais malgré moi,
Où rien ne portait le syndrome de la lumière et des fleurs,
Où seul le noir de la nuit noir...de l'absence de couleur,
Tressaillait, s'étirait, grandissait, régnait en ses lieux.

Et le silence portait à mes oreilles des notes étranges,
Et je me fabriquais sans le vouloir une mélodie,
Similaire au Lamentate d'Arvo Pärt...

Mais bientôt je tressaillis...
une Voix se mit à résonner dans les Abîmes...

"Ame ! Ame ! Ame ! 
Anima ! Anima ! Anima !"

"Que s'anime l'espace comme un spasme mortel,
Comme une convulsion...une convalescence renversée,
Comme une flamme inversée, lancinante et brûlante !
Que le cycle des sept totems s'allument,
Et que se dépasse l'impasse sur cette place infinie !"

"Dans les Abysses de l'Univers,
Moi Grand Inquisiteur,
J'ouvre l'Audience,
Du Tribunal du Miroir Brisé !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://television-molieretv.forumactif.com
 
Tribunal du Miroir Brisé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miroir brisé
» Chroniques Littéraires
» Hayto (VS) Turbomecanix
» Mario Benedetti
» [Anthologie] L'amour est ma seul faiblesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Television-moliere :: Chansons officielles-
Sauter vers: