Television-moliere

-------
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Questionnaire de Proust

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 404
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Questionnaire de Proust   Lun 1 Oct - 20:15

1. Quelle est ton idée du parfait bonheur ?
Un monde où la poésie se serait glissé par la porte de la vie pour l'embaumer, pour y faire perler sa douce et inégalable rosée, où le cycle des lunes aura remplacé la tyrannie irrefreinée de la course au profit et de la consommation, où le cycle des saisons aura remplacer la tristesse éternelle des pavés gris. Où l'on ne rougirait plus d'aimer la tendresse et le verbe aimer, où les voûtes étoilés seraient les nouveaux écrans plasma du monde moderne. Un monde simple, simple et beau. Pour moi, voilà ce que serait un peu le bonheur.



2. Quelle est ta plus grande peur ?
L'Absence de la substance humaine en chacun de nous, cette aura magique, cette âme, ce coeur, qui bat au fond de nous et nous rend humain. J'ai peur que le monde devienne chaque jour un peu plus déshumanisé.

J'ai également peur de la mort, peur de la violence, peur de l'intolérance, peur de la disparition de l'amour, de l'amitié et de la tendresse.


3. Quelle est la chose que tu aimes le moins chez toi ?

Cette façon insupportable que j'ai chaque jour de remettre mon travail / mes projets au lendemain, de procrastiner, de me laisser dépasser par les évènements.


4. Quelle est la chose que tu aimes le moins chez les autres ?

Leur façon de juger les autres, et leur intolérance vis à vis de ce qui différent d'eux.


5. Quelle personne (encore vivante) admires-tu ?

Difficile d'en choisir qu'une seule. Je ne sais pas vraiment...Parmi les écrivains et poètes actuels j'aime beaucoup François Cheng et Christian Bobin. 

Sans bien sûr oublier les gens que je côtoie,
J'admire ma mère, j'admire mon professeur de piano, j'admire mon professeur / coach de dessin et de peinture. 

Il y'a également une grande quantité de profs que j'ai eu par le passé, et que j'ai beaucoup admiré et que j'admire toujours.

Mention spéciale pour un professeur de français que j'ai eu durant mes années collèges, et qui a agrandi mon goût pour le français. Je lui en suis profondément reconnaissant.


6. Quel est ton trait de caractère le plus étrange ?

Je suis quelqu'un de très timide, de très réservé. Je parle très peu quand je suis à l'extérieur, 
Il en a été de même pendant mes années d'écoles, j'ai toujours été très timide et très réservé, ne disant pratiquement pas un mot. Mais bon j'aime bien la Solitude, c'est une amie agréable et fidèle et elle nous permet de nous recentrer, de nous connecter avec notre part intérieure, notre intériorité.


7. Quelle est ton humeur actuelle ?

En ce moment-même je suis assez rêveur, assez méditatif, j'écoute pas mal de musique, et je fait vibrer quelques notes sur mon piano.

Je suis également assez mélancolique, mais ça je le suis assez souvent.


8. Que considères-tu le plus surestimé ?

Je ne sais pas, peut-être la qualité de certaines Université et écoles supérieurs où finalement la qualité d'enseignement n'est pas toujours au rendez-vous et où on retrouve parfois un "prêt-à-penser" qui ne permet pas de se créer son propre état de pensé et son propre état d'esprits pour de nombreuses questions philosophiques et sociétales.
Les Universités et écoles supérieurs où parfois l'intérêt des élèves est également moins élevé qu'on pouvait s'imaginer, et où la maturité n'est pas toujours au rendez-vous.

Et puis également le monde du travail, qui est parfois trop surestimé, surtout si c'est des travaux qu'on n'apprécie pas et dont on est contraint à s'y adonner, comme les fameux travaux dans les bureaux, dans le tertiaire.

Je ne blâme pas le travail, car personne aujourd'hui ne peut y échapper, mais je blâme les slogans qui en faisaient continuellement l'éloge. Le travail peut être extraordinaire comme suffocant. 

Il peut faire vibrer comme mener au burn out. Tout dépend du contexte, des collègues et du travail en lui-même.
Mais je déplore la société capitaliste et communiste qui l'avait mis en avant de tout.

Voilà, après difficile de dire, y'a pleins de choses qui sont surestimés.  Là j'ai répondu par rapport à mes pensées du moment.


9. À quelle(s) occasion(s) mens-tu ?

Il m'est déjà arrivé de feindre des maux de ventres pour échapper à certaines leçons et certains jours d'écoles que je n'aimait pas. Surtout quand ma motivation était au plus bas et quand je ne me sentais vraiment plus à ma place dans l'école en question.
Sinon je ment parfois pour ne pas blesser.

Mais généralement j'évite de trop mentir, c'est pas quelque chose qui me rend à l'aise.

10. Qu’est-ce que tu aimes le moins dans ton apparence ?

Je ne sais pas, ça dépend des jours. Quand j'ai des grosses poussées d'acnés, et puis également quand j'ai des grosses poussées d'allergies.


11. Quelle personne (encore vivante) méprises-tu le plus ?

Je ne sais pas, peut-être Donald Trump. 


12. Quelle est la qualité que tu préfères chez un homme ?

La sincérité, la faculté à être soi-même, l'absence de narcissisme, la pudeur, la tendresse.



13. Quelle est la qualité que tu préfères chez une femme ?

La douceur, la tendresse, la pudeur, la faculté à être soi-même, la faculté à être fidèle, l'absence de narcissisme.


14. Quel mot ou quelle phrase emploies-tu le plus souvent ?


Pas facile de se diagnostiquer soi-même haha. Mais disons peut être "Apparemment" à l'oral et "Ouaip" à l'écrit.


15. Qui ou quoi est/fut ton plus grand « amour » ?

Pas facile de répondre.

Mon plus grand amour, dans le sens non-humain ce fut la musique (de type instrumental et classique) et le piano, qui furent pour moi de vrai bouleversement dans ma vie.

Il faut dire qu'avant l'âge de 13 ans, j'écoutais très peu de musique, car ce que j'entendais avant, ce que je subissais, ne me plaisait pas (Les musiques commerciales, etc).

Du coup je voyais d'un mauvais oeil la musique, et à ceux qui disaient "ça serait trop chiant une vie sans musique" je me disais à moi-même "pas forcément".

Et puis à 13 ans j'ai découvert la Musique, celle qui m'a touchée au plus profond de mon coeur, qui m'a émeut qui m'a fait vibrer, qui m'a littéralement fait tomber amoureux.

C'était la vielle radio en bois à vinyle de mon arrière grand-mère. C'est là que tout a commencé. J'avais mis un disc au hasard, pour voir si elle fonctionnait encore. Et soudainement, la magie a opérée. J'ai été enlacé par des milliers d'émotions différents, indescriptibles...
Et depuis l'Amour de la Musique ne m'a plus lâché.
Moi et la Musique ça restera une histoire d'amour jusqu'à la fin des temps.

Sinon niveau amour humain (outre l'amour maternel, fraternel et celui des amis) j'ai aimé deux fois dans ma vie.

Je place l'amour à un haut stade, pour moi c'est quelque chose de très enrichissant, mais quelque chose de très rare.
Comme le disait Léo Ferré " Les gens qui aiment vraiment, c'est rare"

Du coup j'ai souvent été déçu. Pour moi l'amour c'est vraiment un lien très fort entre deux êtres.
C'est de l'amitié, de la tendresse, de la complicité, des rires, des sourires, du soleil et des étoiles.

Mais aujourd'hui, les gens savent-ils encore aimer ? 


16. Quand et où es-tu le plus heureux ?

Au piano, 
Devant un livre,
Sous les étoiles, 
Dans la nature.


17. Quel talent aimerais-tu le plus avoir ?

Celui de la musique, de l'écriture, de la peinture et du dessin.

Mais si je devais en choisir un, peut être la musique. J'aurais bien aimé pouvoir en faire ma profession.


18. Si tu pouvais changer quelque chose chez toi, qu’est-ce que ça serait ?

Je ne sais pas, certains traits de caractères peut-être. Comme je l'ai dit il faudrait que j'apprenne à moi remettre les projets aux lendemain.

Mais sinon beaucoup de changement peuvent être bénéfiques s'ils tendent à nous améliorer spirituellement mais humainement, mais tout en restant soi-même. C'est là pour moi une des plus belles qualité. La faculté à être soi-même, à rester soi-même. C'est quelque chose d'essentiel.


19. Que considères-tu comme ta plus belle réussite ?

Je ne sais pas, peut-être l'écriture d'un poème en particulier.


20. En quoi ou qui voudrais-tu te réincarner ?

Difficile à dire. Peut-être en étoile pour éclairer le ciel et faire vibrer la vie.

"Il faut avoir du chaos en soi-même pour accoucher d'une étoile dansante"


21. Où aimerais-tu le plus vivre ?

Dans une contrée aux paysages magnifiques et poétiques. Le charme sauvage de l'Irlande et de l'Ecosse par exemple.

Ou bien peut être une île, l'île Maurice, pour des raisons plus personnelles.


22. Quel est ton trésor le plus cher ?

Avoir un coeur qui bat.


23. Que considères-tu comme la plus basse profondeur de la misère ?

L'inégalité, le fossé qui s'agrandit chaque jour un peu plus, entre les pauvres et les riches,
La misère et la famine dans les pays du Tiers Monde,
Les guerres et les massacres dans certains pays dont l'Occident en est parfois responsable.


24. Quelle est ton occupation favorite ?

Ecrire des histoires et des poèmes, jouer du piano, dessiner, peindre, me ballader dans la Nature.


25. Quelle est ta caractéristique la plus marquée ?

La timidité. 


26. Qu’est-ce tu préfères chez tes amis ?

Leur simplicité, leur authenticité, la façon qu'ils ont à être eux-même.


27. Qui est ton auteur préféré ?

Il y' en a beaucoup, mais si je devais en citer un, je dirais peut-être Marcel Proust.

Sinon j'aime également beaucoup la poésie Romantique de Robert Desnos.
(recueil "A la mystérieuse" et "les ténèbres") 


28. Quel est ton personnage préféré de fiction ?

Marcel de La Recherche.


29. À quelle figure historique t'identifies-tu le plus ?

Le Soldat inconnu


30. Qui est ton « héro » dans la vie ?

La Persévérance


31. Quels sont tes prénoms préférés ?

La Valse de l'Alphabet


32. Que détestes-tu le plus ?

Le narcissisme, l'intolérance, la médiocrité.


33. Quel est ton plus gros regret ?

Il y'en a pas mal haha,
Je suis quelqu'un de nature assez nostalgique, et j'ai vite des regrets.

Mais mon plus gros regrets c'est que parfois mes rêves se sont enflammés et se sont décomposés.

34. Comment aimerais-tu mourir ?

De façon naturelle, dans mon sommeil, sans souffrance.

35. Quelle est ta devise ?


Il y'en a plusieurs. Mais si je devais peut être en citer une, en ce moment, ce serait :

"Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages mais d'avoir un regard neuf".
- Marcel Proust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://television-molieretv.forumactif.com
 
Questionnaire de Proust
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» questionnaire de Proust
» Le Questionnaire de Proust
» Questionnaire de Proust de Claude Nougaro
» Questionnaire de Proust
» Sur la création d'un fil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Television-moliere :: Chansons officielles-
Sauter vers: